Skip to Content

Lectures Musicales

Nous proposons des lectures musicales sur des albums jeune public, avec la possibilité d’une animation où l’enfant peut expérimenter la mise en relation du texte et de la musique.

La musique de nos lectures (très souvent à la guitare mais pas toujours), mais aussi le son et le chant, sont choisis ou improvisés en fonction des émotions, des sensations que le texte et les images de l’album ont généré en nous.

Dans notre démarche le son souligne, ou vient en contrepoint, du propos de l’album. Nos univers musicaux sont largement issus des Musiques du monde que nous jouons par ailleurs dans nos différents spectacles.

Déroulement d’une séance :

Pour les 0-3 ans, 30 mn : lecture suivie d’une animation Pour les 2 à 11 ans, 40 à 60 mn selon l’âge. 2 possibilités : - Lecture consécutive de 2 albums - Lecture d’un seul album suivie d’une animation.

0 à 3 ans :

Deux petits pieds et deux petites mains : de Mem Fox et Helen Oxenbury. Une lecture musicalement illustrée par les berceuses du monde, avec des jeux gestuels à faire avec les musiciens, mais aussi divers doux sons de petites percussions et de jolies ombres pour le plaisir des yeux. Animation sur voix et berceuses.

2 à 7 ans :

Deux petits pieds et deux petites mains : Voir ci-dessus. Animation idem que pour les 0 à 2 ans, avec en plus, manipulation d’objets sonores.

Max et les maxi monstres de Maurice Sendak : De la milonga argentine mais aussi du râga indien, sans oublier une pointe de folie et de Brésil pour la fête des monstres et un peu de Yupanqui pour les chagrins que les « petits monstres » ressentent aussi parfois. Animation en expression corporelle et expression vocale.

6 à 11 ans :

Le chien invisible de Claude Ponti : En fil directeur, une improvisation inspirée d’un thème de Piazzolla pour évoquer la mélancolie du héros de l’histoire, mais aussi , des jeux sur la voix, des impro jazz ou des musiques festives, pour illustrer un album extrêmement touchant sur l’amitié et la solitude. Animation sur l’expression théâtrale ou musicale des émotions.

Feu de Rascal et Régis Lejonc: Lecture introduite par un poème de Neruda (et nous vous assurons que les enfants peuvent être réceptif à du Neruda !), posée sur un rythme de «bambuco ». La guitare, mais aussi d’autres sons surprenants, issus d’instruments ethniques ou d’objets sonores, ainsi que des projections d’images,viennent évoquer le mystère du feu. Animation basée sur la présentation d’instruments ethniques et préhistoriques.